Agriculture, flore dans les cadeaux subscriber

Koerner

3éme classe
Laborantin
Papy Koerner
7/8/18
297
508
43
Isère 38
#1
Barbe-mousse de Conner
La barbe-mousse de Conner ( Angl. Conner’s Beard moss) est une plante poussant à flanc de rocher. D'apparence commune, la barbe-mousse a la particularité d'être considérée comme la première sous-espèce à avoir évolué naturellement dans une station spatiale. Intrinsèquement liée à son environnement d'origine, cette bryophyte ne peut pas survivre hors des conditions spécifiques créées par le système de survie vieillissant de la station qui les a vu naître.

Cette plante est le cadeau de septembre 2016 à tous les abonnés des programmes Imperator Prime ou Centurion. Ou ceux ayant reçu un cadeau de la part d'un Imperator Prime.

barbe mousse.png


Cactus Spatial Kavische
Le Cactus Spatial Kavische ( Angl. Kavische Space Cactus) est une plante de Star Citizen capable de pousser à n’importe quel endroit et jusqu’à cinq mètres de haut. Le Kavische est un cactus hybride en colonne, développé sur Yar peu de temps après l’introduction de la flore dans ce nouvel écosystème terraformé. S’adaptant à la teinte rouge du sable, le Kavische est rapidement devenu l'une des plantes prédominantes de la planète.

Cette plante est la récompense de mai 2016 faite à tous les donateurs abonnés au programme Imperator Prime ou Centurion. Ou ceux ayant reçu un cadeau de la part d'un Imperator Prime.

Cactus Spatial Kavische.png



Vigne Ophelia
La vigne Ophelia ( Angl. Ophelia Vine) est une plante luminescente ! De la même façon que sa fictive homonyme se noie, dans l’œuvre terrienne de Hamlet, l’Ophelia bioluminescente est régulièrement submergée par les marées qui recouvrent les sables saumâtres sur lesquels la plante prolifère. Le rayonnement lumineux de la plante est dû à la grande quantité de luciférine qu’elle puise dans les eaux riches en bactéries qui recouvrent sa lune natale.

vigne ophelia.png



Champignon Opéra
Le Pleurotus Cornu Symphonia aussi connu sous le nom de Champignon Opéra est une plante qui a été créée par une équipe de chercheurs de l’université de Rhetor. Lle Champignon Opéra est unique en son genre pour les diverses sonorités audibles qu’il produit. La chambre creuse centrale du chapeau agit telle une chambre de réverbération, amplifiant le son causé par sa structure cellulaire unique qui s’étire et se comprime lorsque l’eau se déplace à travers son mycélium.

Le Champignon Opéra représente le cadeau des abonnés du mois de Novembre 2016.

champignon opéra.png

Un peu d'histoire...
Le champignon d'opéra est un champignon artificiellement développé par une équipe de chercheurs du département de génétique de l'Université de Rhetor (UR). Il a une tige charnue, violette, en forme de trompette et couverte de duvet qui amplifie un son naturel créé par l'expansion et la contraction des hyphes lorsque l'eau le traverse.

Parce que le champignon est facile à cultiver sur un vaisseau spatial, il est devenu populaire comme plante à bord peu de temps après ses débuts commerciaux en 2925.Développement en 2918 par Mauveine Senae et Phil Ektos, étudiants diplômés en génétique, qui ont lancé un projet visant à créer une version comestible du champignon violet en forme de cheminée du champignon toxique indigène à Reisse (Rhetor III).
e Dr Yuki Hexa, le conseiller de Senae, a rejoint le projet après que Senae et Ektos aient présenté leurs premiers résultats: un champignon avec une forme d'entonnoir plus profonde et un peu moins toxique.
Au fur et à mesure que l’équipe apportait de nouvelles modifications au code génétique du champignon, la toxicité n’a pas pu tomber à des niveaux sans danger pour la consommation humaine, mais le canal dans sa tige s’est approfondi.


Un soir, Ektos a entendu un ton étrange dans le laboratoire et l'a retracé jusqu'à la dernière génération de champignons. L'équipe a accepté de recadrer leur projet pour faire ressortir les nouvelles qualités audio du champignon. À la fin de 2920, ils avaient développé une population reproductrice stable de champignons produisant des sons variables en fonction de leur taille. Senae a créé un jardin personnel de champignons dans son dortoir, arrangé de manière à ce qu'ils ressemblent à des artistes sur une petite scène. Hexa a suggéré le nom de «champignon d'opéra» après avoir vu sa disposition.
Au début de 2921, Ektos et Senae soumirent leurs travaux sur le champignon d'opéra à leurs comités de thèse et obtinrent des doctorats.


LE CYCLE DE VIE: Après une période de croissance de quatre semaines, le mouvement constant de l'eau à travers le champignon mature entraîne lentement l'éjection des ballistospores de la trompette. Une fois que ces spores sont tombées sur un substrat approprié, elles prennent racine dans un mycélium d'où émergent les champignons. De plus en plus de champignons poussent à mesure que le mycélium se propage sous terre, entraînant parfois un élargissement en forme d'anneau. Les endroits où poussent les champignons d'opéra peuvent souvent être entendus avant d'être vus.

DÉBUTS COMMERCIAUX: Des échantillons du champignon d'opéra ont été mis à la disposition des pépinières de Reisse en 2925. Grâce à sa nouveauté et ses cycles de croissance rapides, le champignon a été un succès instantané. Il est devenu une plante d'intérieur populaire, en particulier pour les astronautes long-courriers qui ont besoin de quelque chose de peu d'entretien pour décorer leur vaisseau.
Les jardiniers qualifiés peuvent cultiver des champignons de diverses manières qui produisent des sons harmonieux.
En 2926, une population sauvage et autosuffisante de champignons d'opéra a été découverte à 11 kilomètres du laboratoire UR Genetics. Les champignons continuent de pousser à l'état sauvage sur Reisse aujourd'hui. C'est un jour de la tradition Vara pour certaines organisations sociales du campus de l'UR de raconter des histoires de fantômes dans une forêt voisine avec des populations de champignons d'opéra connues pour essayer de tromper les étudiants de première année en leur faisant croire que les bois sont hantés


.JUMP POINT MAGAZINE Nov 2950
 
Dernière édition:

Koerner

3éme classe
Laborantin
Papy Koerner
7/8/18
297
508
43
Isère 38
#2
Éclosion Centenaire, Centennial Blum (pui’arai.ly’ii)
Centennial Blum.jpg

Similaire à un bonsaï, l’Éclosion Centenaire ( Angl. Centennial Bloom) est une plante indigène Xi’An répandue sur Eealus III et qui ne fleurit qu’une seule fois tous les cent ans. Ces plantes sont généralement vendues par des commerçants dans des terrariums. Depuis leur introduction dans l’espace UEE, l’Humanité a toujours été fascinée par ces plantes et l’attente de leur floraison.

Il s'agit de la 2e pièce de la collection des plantes spatiales.

Cette plante est disponible pour tous les donateurs ayant réalisé une donation avant le palier de financement des 49 millions de dollars et représentait son objectif.

Un peu d'histoire:
La floraison centenaire (pui’arai.ly’ii) est une plante indigène de Ko’li (Ē’aluth III) qui fleurit une fois toutes les 100 années Xi’an standard (128 années terrestres standard). De nombreuses fleurs centenaires sont entretenues sur R.aip’uāng (Kai’pua II), le centre de Li’tova dans l’empire Xi’an. Tout comme le cycle de reproduction de la floraison centenaire, la période de rotation de R.aip’uāng s’achève une fois tous les 100 ans.

DESCRIPTION ET CYCLES DE VIE Tenant un demi-mètre de haut à son plus haut, la floraison centenaire est un petit arbre dont la coloration varie en fonction de son culture. La variété la plus commune a un tronc robuste et ligneux avec des bandes horizontales brun foncé et brun clair et des feuilles elliptiques vert foncé. Ses fleurs rose clair sont symétriques bilatéralement et ont des étamines environ deux fois plus longues que la fleur elle-même. Pendant la courte période de floraison, il dégage un parfum terreux. Les mouches et autres insectes charognards sont ses principaux pollinisateurs dans son monde d’origine, Ko’li. La fleur fleurit environ 40 heures avant de se faner, mettant toute son énergie à se reproduire. La floraison du centenaire produit une petite baie pourpre foncé qui est mangée par la faune locale et propagée dans les environs.
Son climat désertique d'origine sèche les graines en prévision de la saison des pluies. Il faut à une graine une année complète de Xi’an pour germer. Au cours de cette année, il ne doit être arrosé que sporadiquement et ne doit jamais rester humide pendant plus de 20 heures ou la graine risque de pourrir. Les fleurs du centenaire de R.aip’uāng cultivées dans des zones plus tempérées sont maintenues au sec grâce à une attention constante et attentive et à un équipement spécialisé qui imite le cycle jour / nuit sur Ko’li.
Les amoureux de la floraison centenaire gardent souvent la leur dans une arcologie scellée qui régule automatiquement l'environnement pour répondre aux besoins de la plante.
Au cours de la dernière décennie, elle a gagné en popularité en tant que décoration.


IMPORTANCE POUR LI’TOVAL i’tova est une pratique spirituelle centrée sur la compréhension du temps. L'une des principales facettes envisagées par les chercheurs est la façon dont les actions se propagent en arrière et en avant dans le temps. Reconnaître les ramifications visibles et invisibles de ses actes est l’un des principes fondamentaux du code d’éthique de Li’tova. D'autres aspects incluent l'exploration du temps en tant que dimension, la perception du temps au niveau individuel par la manipulation métabolique sous méditation, et la mesure du temps au niveau collectif. Le cycle de floraison centenaire de la floraison centenaire est apparu aux explorateurs qui l’ont découvert sur Ko’li comme une manifestation poétique de Li’tova lui-même. La plante a été extraite de Ko'li en masse avant sa terraformation et exportée vers R.aip'uāng pour y être élevée et contemplée.

FIN DE LA GUERRE FROIDE WARAT la fin de la guerre froide Xi'an-Humain en 2793 (III.1053) , L'empereur Kr.ē a invité le nouvel Imperator Erin Toi pour une visite de R.aip'uāng. Bien que l’existence du point de saut soit de notoriété publique, les humains avaient depuis longtemps été empêchés d’entrer dans le système ’aluth. L'Empereur a personnellement coupé une branche d'une fleur centenaire et l'a remise à Erin Toi. Le présent de la floraison du centenaire et l'ouverture ultérieure du système à tous les humains étaient des gestes de paix, faits dans l'espoir que l'âge précédent de conflits et de malentendus entre l'Empire uni de la Terre et l'Empire Xi'an serait remplacé par un d'échange culturel et d'harmonie.

JUMP POINT MAGAZINE Mai 2950
 

Koerner

3éme classe
Laborantin
Papy Koerner
7/8/18
297
508
43
Isère 38
#3
Tuserac Plena (emperor Bloom)

Membre de la famille des Tuserac, la fleur de l’Empereur est une des variétés indigènes les plus reconnaissable de Terra. La majeure partie de l’année, la fleur est recouverte par une cosse brune tout ce qu’il y a de plus banal, similaire au Typha/Cattail de la Terre.

Quand une température idéale est atteinte, la plante entre en phase de floraison : les pétales s’ouvrent, révélant les éblouissantes couleurs qu’ils cachaient. Des dizaines de milliers de visiteurs traversent la baie de Zaffre chaque année pour le Festival du Crépuscule, qui coïncide avec la floraison de cette fleur magnifique.

Cette plante est la récompense de mars 2016 faite à tous les donateurs abonnés au programme Imperator Prime ou Centurion. Ou ceux ayant reçu un cadeau de la part d'un Imperator Prime.

emperor blum.jpg


Un peu d'histoire:

L'Empereur Bloom fait partie du genre Plena, de la famille des plantes Tuserac. C'est l'une des nombreuses variétés de plantes à fleurs indigènes de Terra (Terra III) avec une fleur solitaire avec une spirale conique de pétales sur le pistil. Sa couleur vibrante, son parfum prononcé et sa longue saison de floraison lui ont valu une place de choix dans la culture terrienne. Trouvé principalement dans les régions tropicales de Terra, la réserve de l'Empereur Bloom dans l'état de Vastac attire des milliers de touristes chaque année.

DESCRIPTION ET CYCLE DE VIE La plante mature présente une seule tige épaisse avec des feuilles simples, basales et elliptiques. Lorsque la plante commence à se préparer à fleurir, elle développe une enveloppe brun foncé recouverte de duvet brun d'une longueur moyenne de 15 cm. Une par une, l'empereur Bloom laisse tomber ses feuilles alors que son énergie est redirigée vers l'incubation de la fleur. Enfin, la coque transforme un violet profond et se déploie en une fleur spectaculaire à trois niveaux dans des tons voyants de violet. Elle fleurit pendant la saison sèche tempérée, lorsque les températures moyennes atteignent 25 ° C. Les pétales extérieurs de la fleur tombent lorsque les températures commencent à dépasser les 32 ° C en moyenne. Au plus fort de la saison sèche, les gousses éclatent et des centaines de graines duveteuses sont ramassées par les vents secs tardifs et propagées pour germer au début de la saison des pluies.

DÉCOUVERTE En 2559, un groupe de premiers géomètres planétaires est tombé sur un champ de ces fleurs à la périphérie de ce qui deviendrait plus tard Prime. Des spécimens ont été collectés et ramenés à la colonie, où ils ont été cultivés pendant des siècles pour maximiser la taille des fleurs, l'odeur et la luminosité de la couleur. L’Empereur Bloom d’aujourd’hui est plus grand que ses cousins sauvages et sa floraison est plus longue.

IMPORTANCE CULTURELLE L'Emperor Bloom est devenu un symbole non officiel de la beauté naturelle de Terra. Il est célébré sur Terra avec le Twilight Festival, qui a lieu chaque année à Vastac au début de la saison de floraison. Le matin du festival, des navires à la fois aériens et aquatiques traversent la baie de Zaffre depuis Prime pour rejoindre la vaste réserve Emperor Bloom. Des zones d'observation temporaires sont mises à la disposition des participants afin qu'ils puissent profiter des fleurs sans les piétiner accidentellement. La nourriture, la musique et les jeux sont présentés au festival, ainsi qu'un marché en plein air où les participants peuvent acheter leurs propres fleurs d'empereur. Juste après le coucher du soleil, d'un seul coup, le président élu du festival illumine des centaines de lumières qui ont été jalonnées parmi les fleurs.

JUMP POINT MAGAZINE mars 2948