L’ISC traduit de Hugo Lisoir