Annonce

Covalex à feu

Transmission… Com-Array… Réception des données

 

07 Octobre 2939

On a reçu l’ordre d’évacuer avec nos marchandises. J’ai dis à mes gars de charger les marchandises et de vite filer en vitesse. Ici c’est la panique, et tout le monde pense à une attaque Vanduul. Je ne sais pas réellement ce qui se passe ici, mais déjà hier je trouvais que les employés de la station se comportaient bizarrement. Le plus étrange d’entre eux était ce Darnell Ward qui ce matin semblait paniqué à cause d’une soi-disant surcharge d’énergie. Comme quoi j’avais raison, que des incompétents ici… Ça commence à chauffer, je vais rapidement éditer un log avec ma mobiglas en retranscrivant ce qui se passe ici et je vais transférer le fichier sur les serveurs de la station. J’y ajoute les derniers posts de mon journal de bord et je fais émettre les informations via les Com-Array dans toute la région. Si jamais ça se passe mal pour l’équipage et moi, récupérez les informations. Le décryptage se fera avec un mot de passe correspondant au code de série de ces foutus consoles d’amateurs (c’est une combinaison de 12 caractères précédés des lettres « PN »). Faut que j’y aille, que la divinité Cassa nous vienne en aide !

 

08 Octobre 2939

J’ai eu le temps d’analyser le fichier log que j’ai pu récupérer sur l’une des consoles de Covalex. La console a d’ailleurs continué à m’envoyer les informations mises à jour du log jusqu’à l’arrêt complet de la transmission. Ca sent pas bon pour eux et il est trop tard pour nous pour faire marche arrière : nous sommes partis en quantum à l’aveugle car le plus important était de sortir de ce bazar. J’ai tout de même pris le temps de transférer le log aux autorités de Port Olisar, la station disposant d’une force de sécurité la plus proche. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir. Il m’ont dit que leur sécurité était assez occupée et qu’ils allaient faire un appel aux différents pilotes civils de la zone pour faire des recherches moyennant salaire. Quel bande d’ingrats, ils ne veulent pas se salir les mains.

Peu importe, j’ai analysé le log et il semblerait qu’une surcharge d’énergie causée par l’un ou plusieurs des réacteurs ait provoqué une explosion en chaîne. Vu la quantité d’énergie libérée, je ne pense pas que les personnes sur place ont eu une chance de s’en sortir. C’est tout ce que je peux faire pour le moment, les gars ici sont assez déçus de la tournure des évènements et nous avons perdu une grande partie de notre cargaison. Nous allons devoir contourner cette crise en espérant que les pertes financières sont limitées. Pour cela j’ai décidé de marquer une pause sur l’une des lunes de Crusader, je pense Daymar. Peut-être pourrons-nous rattraper le tir avec les produits issus du minage…

 

Fin de transmission

Fichier erroné ou partiellement détruit.